Skip to content

APPROCHE NATUROPATHIQUE DE L’ECZEMA CHEZ L’ENFANT

L’eczéma est une maladie de peau d’origine allergique, non contagieuse. Elle se caractérise par des zones rouges sur l’épiderme qui entraînent de fortes démangeaisons et qui peuvent être une source d’inquiétude pour les parents qui ne savent pas toujours comment soulager leur enfant.

Autrement appelée « dermatite atopique », l’eczéma est l’une des premières causes de prise de rendez-vous pour les enfants en naturopathie (avec les troubles ORL ou digestifs, les soucis de sommeil ou la fatigue). Cette maladie de peau peut toucher les bébés dès leur naissance ou apparaître « soudainement » à n’importe quel moment de la vie.

La naturopathie, classée comme 3ème médecine traditionnelle mondiale par l’OMS, a pour but de renforcer les défenses naturelles de l’organisme. L’objectif : identifier  l’origine  du déséquilibre de notre système en utilisant des moyens considérés comme naturels et biologiques. Quand on sait que les causes principales de l’eczéma sont alimentaires, environnementales ou émotionnelles, on comprend encore mieux pourquoi la naturopathie peut être une excellente forme d’accompagnement.

Pendant une consultation de naturopathie, le but est de rassembler un (très) grand nombre d’informations sur votre enfant, son terrain, son rythme de vie, ses habitudes, ses goûts et sa sensibilité. Cette approche holistique est caractéristique de la naturopathie et permet de mieux comprendre qui il est, dans sa globalité. Elle comprend 10 techniques majeures dont les principales sont l’alimentation, l’exercice physique, le soutien émotionnel, les plantes, l’eau, l’énergétique. Le programme personnalisé de votre enfant servira à poser les bases d’une nouvelle hygiène de vie, mieux adaptée à ses besoins et à sa constitution.

Voici quelques clés pour le cas de l’eczéma :

L’alimentation est essentielle dans cette pathologie.

Un des premiers aliments à tester en cas d’eczéma chez l’enfant est le lait de vache. Celui-ci peut en effet être un allergène puissant. Nous le supprimerons totalement de l’alimentation de l’enfant pendant 21 jours pour observer si des changements ont lieu au niveau de l’intensité des plaques. Inutile de vous inquiéter, votre enfant ne souffrira pas de carences en calcium. Vous le retrouverez dans les amandes (pensez à la purée d’amande blanche que vous pourrez mettre dans les compotes), graines germées, algues, sardines (avec arrêtes) et bien sûr dans les légumes (brocolis, épinards, kale, etc.) Des biberons de lait maternisé de chèvre (bio) ou d’amande seront d’excellentes alternatives. Si l’enfant est toujours allaité, c’est à la maman que nous demanderons d’arrêter de consommer des produits laitiers.

D’autres allergènes peuvent être en cause et il faudra eux aussi les tester et les supprimer totalement de l’alimentation pendant 21 jours. Bien évidemment, ne supprimez pas tous les aliments allergènes en même temps : vous risqueriez de ne pas savoir lequel est responsable ! Les allergènes les plus courants sont : le gluten, l’œuf, l’arachide, les crevettes, les fruits exotiques, le soja, le sésame, les noisettes et certaines épices (cumin, curry, paprika).

Une alimentation moins acidifiante sera aussi privilégiée. Nous mettrons l’accent sur les bons acides gras pour profiter de leurs vertus anti-inflammatoires (omégas 3 et 6), comme les huiles bio de première pression à froid ou les petits poissons bleus (sardines).

Le soutien émotionnel est indispensable.

L’intestin étant considéré comme notre deuxième cerveau, il est indispensable de bien soigner sa flore intestinale. L’aide d’un probiotique sera indispensable. Le petit bonus : choisir un probiotique qui contiendra du zinc (l’oligo-élément spécifique de la sphère cutanée).

En dehors des crises, n’hésitez pas à masser votre enfant. Cela vous permettra de l’apaiser et de passer un moment de détente avec lui et de communiquer grâce au toucher. Dans des problématiques liées à la sphère cutanée, cela peut être très bénéfique. Au niveau des huiles végétales bio, certaines sont vraiment intéressantes pour soulager l’eczéma : l’huile de Calophylle Inophyle est reconnue pour ses vertus calmantes et cicatrisantes ; mais vous pourrez également utiliser de l’huile d’onagre, de cameline ou de chanvre.

Des fleurs de Bach peuvent elles aussi être utilisées. Diluez quelques goutes dans l’huile de massage ou dans le biberon (vérifiez que la marque que vous choisirez propose des fleurs de Bach sans alcool).

Les plantes peuvent être aussi d’une grande aide.

On pense souvent aux extraits de plantes telles que la bardane, le sureau, le cassis. Pour les crèmes, regardez celles (bio) à base de calendula ou de karité. Moins il y aura d’ingrédients et de conservateurs, plus la peau la tolèrera.

Nous pourrons aussi avoir recours à la gemmothérapie qui utilise plus particulièrement les bourgeons des plantes.

De manière générale, veillez à ce que les ongles de votre enfant soient toujours courts, que ces réactions cutanées ne proviennent pas de la lessive ou des adoucissants utilisés et évitez de donner des bains de manière quotidienne pour éviter de fragiliser davantage la peau.

Comme vous l’aurez compris, la naturopathie aborde la santé de manière globale. Différentes approches complémentaires et naturelles existent pour préserver votre bien-être et celui de votre famille.

Si vous ou des membres de votre famille avez réussi à trouver des solutions pour soulager de manière naturelle un eczéma, surtout n’hésitez pas à partager votre expérience dans les commentaires.

xoxo

Julia

RECEVEZ GRATUITEMENT VOTRE GUIDE

Retrouvez toutes mes astuces naturopathiques pour finaliser votre valise de maternité et vous permettre de vivre sereinement vos premiers jours de jeune maman.