Skip to content

COMMENT MIEUX M’AIMER ?

On réduit souvent l’expression “s’aimer soi-même” à accepter notre corps mais ce n’est pas (que) de cela que je veux vous parler ici. Comment peut-on mieux s’aimer ? C’est-à-dire, être sa meilleure amie, la personne la plus bienveillante envers soi-même, qui encourage et félicite, qui accueille et observe, sans jugement.

Ce n’est pas une manifestation de l’égo, c’est simplement se (re)connecter à soi pour être à l’écoute de son être.

S’aimer c’est s’autoriser à briller, à se donner de l’importance, à écouter ses besoins et ses envies. C’est aussi aimer mieux les autres car en s’aimant suffisamment, on n’attend plus des autres qu’ils nous aident à nous aimer (vous avez déjà entendu quelqu’un dire “j’attends ma moitié” ? Eh bien je vous propose ici de vous aimer pleinement, et de vous considérer comme un être complet ! Oui, il ne vous manque rien pour être totalement entière et complète.

Pour cela, voici quelques pistes qui pourront vous aider à mieux vous aimer :
– Tout d’abord, changez votre discours intérieur et le regard que vous vous portez. Soyez bienveillante avec vous même, comme vous pouvez l’être avec les autres (avec votre meilleure amie par exemple).
– Vous pouvez aussi pratiquer la méditation. Instaurez une routine chaque matin en vous asseyant sur le bord de votre lit. Fermez les yeux. Connectez-vous à vos sensations. Observez sans juger.
– Je suis une grande amoureuse de l’EFT et je vous conseille d’intégrer dans votre routine un tapping qui vous permettra de vous recentrer sur vous, sur vos sensations et de ne pas lutter pour qu’elles partent, mais de les accepter. Je vous conseille de débuter avec mon kit se prioriser ici !
– Plus que tout, l’important est de se prioriser et de poser vos limites : des choses pour vous et uniquement pour vous. Faîtes-vous passer avant tout le reste ! Dîtes non à ce (ou ceux !) qui vous encombre et ménagez-vous des plages horaires avec des rendez-vous avec vous-même.
– Je vous conseille également de lire le livre de Gwenaëlle Persiaux (avec qui j’ai eu la chance de faire une formation passionnante) : Guérir des blessures d’attachements. Connaître son style d’attachement (sécure, anxieux, évitant ou désorganisé) et celui de ceux qui nous entoure, permet aussi de ne pas tomber toujours dans le même schéma affectif et d’avoir une meilleure acceptation de soi. C’est une lecture extrêmement intéressante sur nos réactions et j’ai l’honneur de vous partager ces enseignements dans mes coachings.

Quand on s’aime soi-même, on peut mieux aimer les autres (notre famille, nos amis mais aussi…le monde entier !), et quand notre réservoir d’amour est plein, il est plus facile de le partager. Et le monde en a grandement besoin.

Avec tout mon amour,
Julia

Newsletter

Mon livre

Suivez moi
sur instagram

Articles populaires

RECEVEZ GRATUITEMENT VOTRE GUIDE

Retrouvez toutes mes astuces naturopathiques pour finaliser votre valise de maternité et vous permettre de vivre sereinement vos premiers jours de jeune maman.