Skip to content

LA FATIGUE DE L’ENTREPRENEURE

Quand vous vous êtes installée à votre compte, vous vouliez plus de temps pour vous, votre famille et vos loisirs. Finalement, vous vous retrouvez à enchaîner (ou à superposer) les missions sans pouvoir sortir la tête de l’eau. Déçue par l’entreprenariat, pleine de culpabilité, fatiguée de jongler entre vos différentes casquettes et vide de créativité, vous regrettez le chemin que vous avez pris tant il vous a éloigné de ce que vous vouliez : la liberté.

La fatigue de l’entrepreneure, je connais bien cela car je l’ai expérimentée moi-même, et il s’agit également d’une problématique universelle dans mes coachings de MamaPreneure ou de la Doula Tribe.

Je rencontre des femmes qui ont peur de dire non et de râter des opportunités. Elles finissent par dire oui à tout et à n’importe quoi, surtout à n’importe quoi … ou en tous cas à des choses qui les éloignent de ce qu’elles veulent vraiment. Et au fur et à mesure, elles s’éloignent de ce qui les faisait vibrer en décidant d’entreprendre.
Et puis, au fur et à mesure, elles pensent perdre leur créativité, se sentent moins présentes, à la fois pour leur entourage mais aussi pour elles-même.
Ce cercle vicieux est dangereux : en acceptant toujours plus par peur, on finit par attirer à nous des choses qui ne nous ressemblent pas.

Posez vous un instant pour revoir vos priorités : pourquoi avez-vous voulu entreprendre ? Qu’est ce qui vous a animé à ce moment-là ? Pour certaines c’est la flexibilité, pour d’autre la créativité ou la possibilité de choisir ses clients etc…
Il est très important de garder en tête pourquoi vous faites tout cela.

Il vous faut également décider ce que vous voulez attirer à vous. Autorisez-vous à nommer clairement ce que vous voulez, ce vers quoi vous allez aller pour l’attirer tel un aimant et le laisser venir à vous. Cela semble magique … je vous propose d’essayer, « juste » pour voir. Décidez ce que vous voulez, les sujets que vous voulez explorer, les personnes qui vous font rêver, qui vous inspirent et avec lesquelles vous voulez travailler. Bref, “dream big” et vous verrez… cela vous donnera l’élan pour que tout ce que vous mettiez en place arrive et soit aligné !

Posez vos limites : c’est votre garde fou ! Qu’est-ce que vous ne voulez pas ? Travailler le soir ? Le weekend ? En vacances ? C’est votre droit, et c’est votre liberté ! Bien sûr, l’entreprenariat rime souvent avec flexibilité, néanmoins si cette flexibilité vous coûte, vous avez tout à fait le droit de définir des règles auxquelles vous ne dérogez pas.

Osez dire non ! La mission ne vous plait pas ? Elle ne va pas vous aider à atteindre vos objectifs ? Elle implique que vous ne puissiez plus aller chercher vos enfants à l’école comme vous l’aviez décidé ? Dîtes tout simplement non en vous connectant à ce qui est juste pour vous. Quand une porte se ferme, d’autres s’ouvrent !

Toutes ces problématiques que j’ai moi-même expérimentées je les aborde dans mes coachings pour vous aider à trouver vos limites, vos besoins et vous permettre de travailler dans la sérénité et en phase avec vous-même. Rejoignez-moi !

Newsletter

Mon livre

Suivez moi
sur instagram

Articles populaires

RECEVEZ GRATUITEMENT VOTRE GUIDE

Retrouvez toutes mes astuces naturopathiques pour finaliser votre valise de maternité et vous permettre de vivre sereinement vos premiers jours de jeune maman.