LE CALENDULA : LA FLEUR DES JEUNES MAMANS ET DE TOUTE LA FAMILLE

C’est la fleur que vous allez adorer après votre accouchement. On la connaît bien grâce aux différentes marques de cosmétiques qui l’utilisent pour certaines gammes, et notamment pour les enfants. Cette plante jaune-orangée est connue pour ses vertus apaisantes et cicatrisantes de la peau. C’est pout cela qu’elle est tout aussi utile pour la jeune maman que pour sa famille.

Pour vous :

Idéale pour désinfecter toute cicatrice post-accouchement, vous pourrez l’emportez avec vous à la maternité et l’utiliser après votre retour chez vous.  En pratique, vous pourrez achetez de la teinture mère (TM) de Calendula en pharmacie ou magasin bio. Cette solution contient de l’eau, de l’alcool et du calendula qui aura macéré pendant trois semaines. Ses vertus apaisantes et cicatrisantes de la peau vous seront utiles en cas de déchirures ou d’épisiotomie pour s’assurer d’avoir une plaie propre qui cicatrise.

Utilisez le calendula pour faire vos premiers soins (aka nettoyer vos points de suture), après être allée aux toilettes et après votre douche. Il vous suffira de vous sécher la vulve délicatement et de tapoter la zone en douceur, à l’aide d’une compresse ou d’un coton.

Pour bébé :

La TM de calendula est une excellente alternative à la Biseptine. Vous pourrez donc l’utiliser pour effectuer les soins du cordon de votre bébé durant votre séjour à la maternité.

Pour le reste de la famille : 

J’aime beaucoup le calendula, car je trouve que c’est une plante que vous pourrez  utiliser dans toutes les situations où un gros bobo est en vue : suite à une chute dans le parc, une blessure de votre partenaire après avoir ouvert une enveloppe.

Comment l’utiliser : 

Pour l’utiliser, il vous faudra diluer 1 volume de teinture mère de calendula dans 9 volumes d’eau de source, dans une grande bouteille en verre. Evitez de l’utilisez pure car mettre de l’alcool sur votre déchirure ou épisio pourrait vous « picoter » sévèrement. Secouez votre mélange et répartissez-le dans plusieurs petites bouteilles que vous mettrez dans des endroits clés de votre domicile pour l’avoir toujours à disposition: dans la salle de bains, dans les toilettes et sur la table de nuit (et pourquoi pas dans la trousse de toilette de Bébé).

Pour en savoir plus pour mieux gérer les petits maux après l’accouchement, n’hésitez pas à aller directement dans  le chapitre « Séjour à la maternité » de mon livre « Bien vivre le Quatrième Trimestre au Naturel » aux Editions First.

CHEMIN VERS LA MATERNITE ET ACCOMPAGNEMENT EN NATURO : travailler en globalité

Accompagner les femmes sur le chemin qui le mène vers la maternité a été pour moi une évidence dès 2012.  Je voyais la naturopathie comme un moyen très efficace pour accompagner la femme de manière globale dans toutes les étapes qui les amènent à devenir mères en travaillant avec elle sur son hygiène de vie : préconception (aka projet bébé), grossesse et post-partum.

Définitions

La naturopathie est aujourd’hui reconnue comme une « médecine non conventionnelle » par le Parlement européen et comme une « médecine complémentaire » par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Cette dernière en donne même une définition précise : « La naturopathie est un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques ». La naturopathie est en quelque sorte « notre médecine traditionnelle européenne à nous » (comme peuvent l’être l’Ayurveda en Inde ou la Médecine Traditionnelle Chinoise).

D’après Le Larousse médical, on peut lire que « la naturopathie est un ensemble de pratiques visant à aider l’organisme à guérir de lui-même, par des moyens exclusivement naturels. Elle repose sur une théorie selon laquelle la force vitale de l’organisme permet à celui-ci de se défendre et de guérir spontanément. Elle consiste donc à renforcer les réactions de défense de l’organisme par diverses mesures d’hygiène (diététique, jeûne, musculation, relaxation, massages, thermalisme, thalassothérapie, etc.) aidées par les seuls agents naturels (plantes, eaux, soleil, air pur, etc.), un traitement médical ne devant intervenir qu’en cas d’urgence. ».

Un accompagnement global

Pour moi la naturopathie est avant tout un accompagnement holistique où l’on s’occupe de la personne dans sa globalité: il y a bien sûr le corps, les émotions, le mental et tous les facteurs environnants qui nous entourent et qui influent sur notre vie. Décider d’intégrer la naturopathie dans son quotidien, c’est avant tout faire confiance à son corps, se reconnecter à soi (et aux autres par la même occasion) et savoir que l’on peut trouver l’équilibre pour rester en bonne santé. C’est aussi s’informer, pour prendre des décisions justes pour soi. 

La beauté de cette approche, c’est qu’elle permet de travailler en amont et de faire de la prévention. Ce n’est en aucun cas un substitut à la médecine allopathique ; au contraire, elle est complémentaire.

Les quatre piliers

Mon but durant les rendez-vous de naturopathie est donc d’accompagner la future /  jeune maman dans son ensemble et dans tous les aspects de sa vie, en prenant en compte ses habitudes. La naturopathie repose sur quatre piliers sur lesquels les femmes vont s’appuyer pour regagner de l’énergie (qu’on appelle en naturopathie « la force vitale » ou le « Qi » pour les chinois) : 

  • L’alimentation : Hippocrate, ce célèbre médecin disait que « l’alimentation est notre première médecine, notre premier médicament ». L’alimentation est, pour nous naturopathes, la première technique vers laquelle il faut porter attention afin d’accompagner les personnes vers une meilleure santé et faire de la prévention. Quand une femme veut concevoir un enfant, on va s’assurer qu’elle mange suffisamment bien pour ne pas avoir de carences et être en grande vitalité. Pour une femme enceinte, on ne va pas lui recommander de manger deux plus plus, mais deux fois mieux ! En effet, votre alimentation devra être adaptée à vos besoins, mais aussi à celui de votre enfant qui puise dans vos réserves. Si vous êtes une jeune maman, votre alimentation va être clé pour mieux récupérer (pour savoir quels aliments choisir, allez voir le chapitre « Séjour à la maternité » dans mon livre Bien vivre le Quatrième trimestre au Naturel ). D’une manière général, on privilégiera des aliments qui seront de préférence biologiques ou issus d’une agriculture responsable, avec un minimum de produits chimiques néfastes à la santé. Leur cuisson, mais aussi le moment où ils sont mangés dans la journée et la façon dont ils sont associés les uns aux autres sont des éléments à prendre en compte dans le programme. Le naturopathe choisira avec vous les aliments les plus faciles à digérer et les plus adaptés à votre constitution.
  • L’exercice physique aka le mouvement aka le sport : Être dans le mouvement est essentiel. De manière générale, l’exercice physique permet de favoriser le transit intestinal, de mieux dormir, d’être moins stressée de mieux dormir, d’avoir une meilleure libido… bref, il serait dommage de s’en passer. Si vous êtes en phase de préconception, le Fertility Yoga pourrait beaucoup vous plaire. Les femmes enceintes apprécient énormément les exercices dans l’eau (#mercilabsencedegravité) ou le yoga prénatal.  Pour les jeunes mamans, il vous faudra être patiente pour recommencer à avoir un activité physique, mais rien ne vous empêche de mobiliser votre corps grâce à des respirations (exemple : la fausse inspiration thoracique) ou des étirements. Parlez-en à votre sage-femme ou à votre kiné.
  • Le soutien émotionnel : L’équilibre mental et émotionnel est essentiel, tout comme savoir mieux (di)gérer ses émotions, prendre du recul. Votre naturopathe abordera forcément avec vous la dimension psychologique pendant votre rendez-vous. J’aime personnellement travailler avec l’énergétique traditionnelle chinoise, l’EFT ou aider les femmes grâce à des lectures de livres inspirants (n’hésitez pas à aller faire un tour sur la section Inspirations ) .
  • Le repos : Un challenge pour nous les super nanas qui menons tout de front avec nos mille projets en tête (vie amoureuse, sociale, professionnelle). Rappelez vous que vous ne pourrez être vraiment présente pour les autres que si vous êtes présente à vous … et que vous ne pourrez prendre soin des autres que si vous avez pris soin de vous avant. Le repos peut prendre diverses formes : sieste, méditation, massage, bain chaud, musique, lecture … c’est vous qui choisissez.

Pour approfondir : 

Mon livre sur le Quatrième trimestre avec de nombreuses suggestions pour prendre soin de soi quand on est une jeune maman.

Les livres de Anne-Claire Meret pour mieux comprendre la naturopathie : La Naturopathie pour Les Nuls et La Naturopathie, C’est La Vi

MES 4 APHRODISIAQUES NATURELS PRÉFÉRÉS

Lorsque je travaille avec des femmes qui sont focalisées sur leurs projets bébé, la thématique qui revient souvent  au cours de nos conversations est la libido. Parfois, l’envie de tomber enceinte est tellement prédominante que les autres composantes de la vie du couple sont mises de côté : le sexe est présent, mais l’envie et la connexion à l’autre peuvent s’étioler.  Une des premières causes de la chute de la libido dans un couple provient du stress. Il est évident que travailler sur l’apaisement du système nerveux et la communication avec son partenaire pour retrouver une intimité sont des facteurs clés. Je voulais néanmoins vous proposer une sélection de plantes que la nature nous propose pour redonner un coup de peps à une libido en berne.  Voici ma sélection des 4 meilleurs aphrodisiaques naturels :

La maca

Plante mythique qui nous vient des Incas, cette racine au goût caramélisé s’adaptera à vos besoins du moment (c’est pour cela qu’on l’appelle « adaptogène ») . Ses vertus à booster la libido sont telles qu’on l’appelle … le « Ginseng péruvien » ! Elle a des très nombreuses vertus qui ne se limitent pas qu’à la libido, mais retenez qu’elle est un aphrodisiaque puissant + augmente la libido + réveille les sens = soirée de reconnexion réussie ! Vous pourrez l’intégrer facilement dans votre quotidien au petit-déjeuner ou dans un dessert.

Vous la trouverez en magasins bios, en général 1 à 2 cuillères à café par jour suffisent.

Le Ginseng

Je ne pouvais pas ne pas ignorer cette plante asiatique dont la popularité n’est plus à démontrer.  Cette plante (surtout le rouge) sera plus adaptée à mônsieur (car très yang) et fait partie en médecine chinoise des compositions de plantes données aux hommes en cas de troubles érectiles. On le confond souvent avec le gingembre (qui n’aurait pour le coup aucune vertu aphrodisiaque).

On le trouve souvent sous forme d’ampoules en pharmacies ou magasins bios.

Le Cacao

On repart en Amérique du sud avec cet aliment reconnu par les aztèque comme étant un puissant aphrodisiaque. Le cacao cru augmente la dopamine qui accroit l’excitation et de théobromine qui en fait un très bon antidépresseur naturel. N’oublions pas que le chocolat noir (le choisir à + 70%) stimule aussi les endorphines, ces hormones du bonheur qu’on adore à l’infini. Enfin une bonne excuse pour en manger sans culpabiliser !

Heureusement, on en trouve partout… encore une bonne excuse pour en manger.

Huile essentielle d’Ylang Ylang

Le toucher est un puissant aphrodisiaque. Il permet à votre corps d’être en alerte et de rendre vos sens extrêmement sensibles. Pourquoi ne pas utiliser quelques gouttes d’huiles essentielles d’Ylang Ylang (diluées dans de l’huile végétale) lors d’un massage ? Cette huile est idéale pour réveiller votre féminité , votre sensualité et est reconnue comme étant THE huile essentielle aphrodisiaque par excellence.  En Indonésie, les lits des jeunes mariés étaient même parsemés de ces fleurs blanches magnifiques … ça change de nos « habituels » pétales de rose.

Vous trouverez cette huile essentielles (privilégiez les HECT) en magasins bios.

ORGANISER SES JOURNEES AVEC BÉBÉ : l’approche E.A.S.Y

Les premières semaines d’une vie avec un enfant peuvent se révéler « étonnantes ». On pense savoir que ça va être compliqué mais il y a souvent une petite voix au fond de nous qui nous dit que l’on va être absolument fantastique dans ce nouveau rôle de mère et que ça ne doit pas être aussi compliqué que ça … Il est possible que je me sois rendue compte assez rapidement après la première naissance de Léonie que l’organisation sereine de mes journées (où à 14h je n’avais toujours pas pris ma douche) nécessitaient un peu plus qu’une bonne dose de confiance en moi.

La meilleure approche à adopter sera celle qui fonctionnera le mieux pour vous et votre famille. La méthode dont je parle énormément dans mes ateliers et en rendez-vous est celle de tracy Hogg dont elle parle dans son livre : Les Secrets d’une Charmeuse de Bébé (vous pouvez l’acheter en ligne en cliquant ici). Cette puéricultrice britannique, qui malgré son déménagement aux USA a gardé son british humour que j’adore, conseille de suivre une routine qui se répètera tout au long de la journée.

Les bébés semblent en effet sensibles à la régularité des horaires et aux habitudes, ce qui leur permet de gagner en sécurité intérieure. Pour  mieux comprendre cette méthode, il faut se référer à l’acrostiche du mot EASY : 

  • E pour EAT = manger
  • A pour ACTIVITY = activité
  • S pour SLEEP = dormir
  • Y pour… YOU = vous !

La journée suit donc plusieurs cycles où s’enchaînent le fait de donner à manger au bébé, puis une activité avec lui (changer sa couche, le masser, lui donner un bain, gazouiller avec lui…), une phase qui prendra de plus en plus de temps au fil des mois. Une fois l’activité terminée, on propose alors à l’enfant de dormir. Pendant qu’il dort, c’est votre « You Time » : un temps pour vous ! Le temps de manger, de prendre une douche, de dormir, de vous reposer. Notez que ce temps-là est réservé à prendre soin de vous et non pas à étendre une lessive ou toute autre tâche domestique. C’est pour cela que j’aime particulièrement cette méthode : elle prend en compte les besoins de la jeune maman et pas uniquement ceux de son enfant.  Rappelez-vous qu’il est indispensable de pouvoir prendre soin de soin pour pouvoir prendre soin des autres.

Dès que votre bébé se réveillera, il « suffira » de recommencer le même cycle : il mange, profite d’une activité avec vous, dort pendant que vous pourrez vous occuper de vous.

Chaque enfant est différent. Vous serez la seule apte à savoir ce qui est le mieux adapté à votre famille. Néanmoins, rendre prévisible le déroulement de la journée rassurera votre bébé et lui permettra de s’endormir plus facilement et de l’aider à trouver un rythme… plutôt pratique ! Et vous pourrez aussi vous organiser en amont de manière sereine (vous permettant ainsi de mieux gérer votre stress)

Pour approfondir ce sujet : 

Tracy Hogg, Les Secrets d’une charmeuse de bébés, J’ai lu, Paris, 2004.

APPROCHE NATUROPATHIQUE DE L’ECZEMA CHEZ L’ENFANT

L’eczéma est une maladie de peau d’origine allergique, non contagieuse. Elle se caractérise par des zones rouges sur l’épiderme qui entraînent de fortes démangeaisons et qui peuvent être une source d’inquiétude pour les parents qui ne savent pas toujours comment soulager leur enfant.

Autrement appelée « dermatite atopique », l’eczéma est l’une des premières causes de prise de rendez-vous pour les enfants en naturopathie (avec les troubles ORL ou digestifs, les soucis de sommeil ou la fatigue). Cette maladie de peau peut toucher les bébés dès leur naissance ou apparaître « soudainement » à n’importe quel moment de la vie.

La naturopathie, classée comme 3ème médecine traditionnelle mondiale par l’OMS, a pour but de renforcer les défenses naturelles de l’organisme. L’objectif : identifier  l’origine  du déséquilibre de notre système en utilisant des moyens considérés comme naturels et biologiques. Quand on sait que les causes principales de l’eczéma sont alimentaires, environnementales ou émotionnelles, on comprend encore mieux pourquoi la naturopathie peut être une excellente forme d’accompagnement.

Pendant une consultation de naturopathie, le but est de rassembler un (très) grand nombre d’informations sur votre enfant, son terrain, son rythme de vie, ses habitudes, ses goûts et sa sensibilité. Cette approche holistique est caractéristique de la naturopathie et permet de mieux comprendre qui il est, dans sa globalité. Elle comprend 10 techniques majeures dont les principales sont l’alimentation, l’exercice physique, le soutien émotionnel, les plantes, l’eau, l’énergétique. Le programme personnalisé de votre enfant servira à poser les bases d’une nouvelle hygiène de vie, mieux adaptée à ses besoins et à sa constitution.

Voici quelques clés pour le cas de l’eczéma :

L’alimentation est essentielle dans cette pathologie.

Un des premiers aliments à tester en cas d’eczéma chez l’enfant est le lait de vache. Celui-ci peut en effet être un allergène puissant. Nous le supprimerons totalement de l’alimentation de l’enfant pendant 21 jours pour observer si des changements ont lieu au niveau de l’intensité des plaques. Inutile de vous inquiéter, votre enfant ne souffrira pas de carences en calcium. Vous le retrouverez dans les amandes (pensez à la purée d’amande blanche que vous pourrez mettre dans les compotes), graines germées, algues, sardines (avec arrêtes) et bien sûr dans les légumes (brocolis, épinards, kale, etc.) Des biberons de lait maternisé de chèvre (bio) ou d’amande seront d’excellentes alternatives. Si l’enfant est toujours allaité, c’est à la maman que nous demanderons d’arrêter de consommer des produits laitiers.

D’autres allergènes peuvent être en cause et il faudra eux aussi les tester et les supprimer totalement de l’alimentation pendant 21 jours. Bien évidemment, ne supprimez pas tous les aliments allergènes en même temps : vous risqueriez de ne pas savoir lequel est responsable ! Les allergènes les plus courants sont : le gluten, l’œuf, l’arachide, les crevettes, les fruits exotiques, le soja, le sésame, les noisettes et certaines épices (cumin, curry, paprika).

Une alimentation moins acidifiante sera aussi privilégiée. Nous mettrons l’accent sur les bons acides gras pour profiter de leurs vertus anti-inflammatoires (omégas 3 et 6), comme les huiles bio de première pression à froid ou les petits poissons bleus (sardines).

Le soutien émotionnel est indispensable.

L’intestin étant considéré comme notre deuxième cerveau, il est indispensable de bien soigner sa flore intestinale. L’aide d’un probiotique sera indispensable. Le petit bonus : choisir un probiotique qui contiendra du zinc (l’oligo-élément spécifique de la sphère cutanée).

En dehors des crises, n’hésitez pas à masser votre enfant. Cela vous permettra de l’apaiser et de passer un moment de détente avec lui et de communiquer grâce au toucher. Dans des problématiques liées à la sphère cutanée, cela peut être très bénéfique. Au niveau des huiles végétales bio, certaines sont vraiment intéressantes pour soulager l’eczéma : l’huile de Calophylle Inophyle est reconnue pour ses vertus calmantes et cicatrisantes ; mais vous pourrez également utiliser de l’huile d’onagre, de cameline ou de chanvre.

Des fleurs de Bach peuvent elles aussi être utilisées. Diluez quelques goutes dans l’huile de massage ou dans le biberon (vérifiez que la marque que vous choisirez propose des fleurs de Bach sans alcool).

Les plantes peuvent être aussi d’une grande aide.

On pense souvent aux extraits de plantes telles que la bardane, le sureau, le cassis. Pour les crèmes, regardez celles (bio) à base de calendula ou de karité. Moins il y aura d’ingrédients et de conservateurs, plus la peau la tolèrera.

Nous pourrons aussi avoir recours à la gemmothérapie qui utilise plus particulièrement les bourgeons des plantes.

De manière générale, veillez à ce que les ongles de votre enfant soient toujours courts, que ces réactions cutanées ne proviennent pas de la lessive ou des adoucissants utilisés et évitez de donner des bains de manière quotidienne pour éviter de fragiliser davantage la peau.

Comme vous l’aurez compris, la naturopathie aborde la santé de manière globale. Différentes approches complémentaires et naturelles existent pour préserver votre bien-être et celui de votre famille.

Si vous ou des membres de votre famille avez réussi à trouver des solutions pour soulager de manière naturelle un eczéma, surtout n’hésitez pas à partager votre expérience dans les commentaires.

xoxo

Julia