LA COMMUNICATION DANS LE COUPLE APRES BEBE

Je crois que si vous me suivez depuis un moment, cela ne va pas être un scoop pour vous : la grossesse, puis la naissance d’un enfant chamboulent l’équilibre du couple qui s’était organisé autour de deux entités. Un petit être est maintenant là, parmi vous, et aussi entre vous. Les nuits sont hachées, le manque de sommeil se fait ressentir, le corps post-partum ne correspond plus à notre corps d’avant grossesse, la libido est différente… Rassurez-vous : tout ceci est complètement normal !
Vous avez peut être l’impression que vous ne vous comprenez plus avec votre partenaire ou que des tensions se font sentir sur des choses aussi banales que profondes … Sachez que vous n’êtes vraiment pas la seule dans ce cas !

Lors de mes coachings de mamans, je me rends compte que c’est un sujet tabou et parfois honteux pour les mamans : elles ont peur d’avouer que leur relation avec leur partenaire a changé. C’est primordial pour moi de remettre ce sujet sur la lumière, premièrement pour qu’il n’y ait aucun tabou dans la maternité, mais aussi pour mieux comprendre et banaliser sans stigmatiser cet “après bébé”. J’y réserve d’ailleurs une session particulière pendant ma Mama Tribe afin de vous donner des pistes pour recréer une intimité avec son partenaire, et échanger avec des mamans qui traversent également ces interrogations.

La clé, selon moi, c’est la communication. Attention, spoiler alert : la télépathie ne fonctionne pas ! Il faut nommer ce que vous ressentez et ce que vous voulez.

Je vous invite à identifier quel est votre langage, et le langage de notre partenaire.
J’adore citer l’ouvrage de Gary Chapman qui décrit 5 types de langage de l’amour qui existent (dans l’expression et dans le recevoir) : le langage du contact physique, le langage des paroles valorisantes, le langage du temps de qualité, le langage des cadeaux, le langage des services.
L’important est de trouver quel est votre langage, et son langage à lui. Votre réservoir d’amour va être le plus rempli avec quel langage ? Et quel est celui de votre partenaire ?

Le but en identifiant votre langage propre à chacun, c’est de communiquer votre amour et de recevoir l’amour de l’autre à sa juste valeur.

Les mamans que je coache me parlent également beaucoup de la sexualité qui est modifiée après l’arrivée de bébé et la culpabilité qui en découle. Avez-vous lu mon article sur la sexualité après bébé ? Je suis certaine que vous y trouverez quelques pistes pour déculpabiliser et là encore… lâchez prise !

Pour aller plus loin :
Foufoune cosmique, petit guide pratique vers une sexualité sacrée, consciente et épanouie de Maloy Malmasson
Réinventer sa vie intime après bébé de Camille Bataillon

STOP AUX INJONCTIONS DE LA MERE PARFAITE

Je ne suis pas une grande fan des diktats et des injonctions, encore plus ceux qui sont hérités du patriarcat sur la mère parfaite : celle qui s’occupe de son intérieur sans rechigner, qui fait tous les repas maison pour sa famille, qui se fait passer après tout le monde (son compagnon, ses enfants, sa belle-mère… -liste non exhaustive-), celle qui allaite parce qu’il le faut et pleure tous les jours d’épuisement etc, etc, etc..

Je vous encourage vivement à faire la sourde oreille à toutes ces injonctions à la mère parfaite, à suivre votre instinct, vos envies. Vous et vous seule savez ce qui est bon pour votre enfant, et vous faites, on le sait déjà, du mieux que vous pouvez ! … Et c’est laaargement suffisant !
La culpabilité occupe une grande place dans la maternité, et on oublie souvent tout ce que l’on fait qui est adapté à notre enfant. J’y suis confrontée lors de mes Mamas Tribes : je vois que les mamans doutent d’elles, de leur capacité à bien faire, pour leur famille et pour leur enfant. Le mythe de la mère parfaite a la dent dure, tellement il est ancré dans la société.
Sachez que tout ce que vous faites est juste pour lui ! Cherchez votre routine, votre organisation, vos préférences, ce qui va à votre famille. Si ce que vous faites vous convient, alors ne changez pas !

Vous n’avez pas eu le temps de préparer un repas maison ce soir ? Votre enfant ne sera pas plus malheureux de manger des pâtes, ou un petit-pot du commerce, et cela ne fera pas de vous une moins bonne mère.
Vous avez pris votre vendredi après-midi et laissé votre enfant chez sa nounou pour vous offrir un massage ? Pro-fi-tez !
Vous ne souhaitez plus allaiter parce que vous êtes épuisée ? Très bien.
Votre enfant a deux ans et vous l’allaitez ? Très bien.

En résumé, faites ce qui vous parle au plus profond de vous et n’écoutez ni la société, ni votre entourage ou votre famille.
Un petit conseil également : coupez les réseaux sociaux et désabonnez-vous des comptes Instagram qui loin de vous procurer de la joie, vous mettent la pression en peignant une vie de famille parfaite.
Et si les envies de faire fit de la mère parfaite ainsi que de vous prioriser se rejoignent, je vous invite à nous rejoindre dans la Mama Tribe, vous cheminerez vers votre juste chemin en toute sérénité et entourée d’une tribu bienveillante.

Je vous dis à bientôt sur ce chemin ?